Recherche
 Plan du site
 À propos du site
 Récompenses
 Livre d'or
 Téléchargements
 Liens
 Forums Futura
 Services Webmasters
Contact
 

astronautes visitent le site actuellement






Flux RSS



 

Mars-Actualité

Les Infos Les articles

Archives de l'actualité Martienne

Octobre 2002

 
  • Mars à la Cité de l'Espace  (26/10/2002)

    La Cité de l'Espace à Toulouse a ouvert une nouvelle salle d'exposition destinée entièrement à la planète rouge et à ses mystères.
    "Destination Mars", c'est le nom de cet espace, retrace l'histoire de l'exploration martienne et son avenir avec les premiers pas de l'homme sur Mars. Il présente aussi la planète et son histoire géologique mouvementée.

    Pour en savoir plus : Cliquez ici !

    --------------------------------------------

    Test du parachute de Beagle 2  (18/10/2002)

    Un test du système d'atterrissage de Beagle 2, la sonde britannique qui doit se poser à Noël 2003 sur Mars, a été effectué sur un terrain d'aviation à Oswestry en Grande-Bretagne.

    Cette chute vers la surface martienne sera un moment decisif de la mission.
    L'atterrisseur Beagle 2 sera largué par la sonde Mars Express, puis il commencera sa chute vertigineuse. Au bout d'un moment, les parachutes s'ouvriront et ralentiront la chute (à 65 km/h), pour finir, une grappe d'airbags se gonflera afin d'atténuer le choc au moment de l'impact sur le sol.

    L'ouverture du parachute a été testée avec succés : il ne s'est pas emmélé et s'est déployé correctement en une seconde. Le parachute de Beagle 2 a été spécialement conçu en nylon ultra-léger et polyéthylène haute densité, lui conférant un petit poids et une grande résistance.
    Les responsables de la mission s'estiment donc entièrement satisfés du résultat de cet essai.

    Le décollage de la sonde Mars Express emportant Beagle 2 avec elle doit se faire le 1er Juin 2003 et l'arrivée sur Mars est prévue pour Noël 2003.

  • En savoir plus sur la mission de Mars Express et Beagle 2 : Cliquez ici !
  • En savoir plus sur cet essai du parachute : Cliquez ici !

    Le parachute de Beagle 2 (crédit : BBC)

     

    --------------------------------------------

    Congrès de la Mars Society  (17/10/2002)

    Le congrès européen de la Mars Society s'est déroulé du 27 au 29 septembre 2002 à Rotterdam aux Pays-Bas.
    Il a été l'occasion de faire le point sur les nombreuses actions et projets futurs de l'association. Parmi eux, le projet d'habitat simulé en Europe, Euro-Mars, le projet Allemand d'un ballon martien, Archimède, et la mission TransLife présentée par Robert Zubrin.

    Le prochain congrès de la Mars Society aura lieu en 2003, à Brème en Allemagne.

    Pour plus d'informations sur le déroulement du Congrès de Rotterdam et sur les différents projets de la Mars Society, rendez-vous sur le site internet de la branche française de l'association (Planète-Mars), cliquez ici !

     

    --------------------------------------------

    L'exploration française de Mars réellement en danger  (16/10/2002)

    Comme nous l'avions évoqué dans l'article "Abandon possible de Mars par la France" sur Mars-Actualité (voir l'article), l'abandon du programme français d'exploration, Mars premier, semble maintenant réellement en danger.

    Le 25 septembre, le ministère de la recherche a annoncé une baisse de 2,6% du budget du CNES pour l'année 2003. Le programme Mars Premier court donc de très sérieux risques et il est déjà sûr et certain que la mission qui prévoyait l'envoie d'un orbiteur et de quatre stations scientifiques (les NetLanders) sera très gravement touché par ce manque de financement.
    La suppression d'éléments scientifiques est envisageable ainsi que le report de la mission, prévue pour 2007, à 2009.
    Ces missions devaient permettre la préparation de la prochaine mission de retour d'échantillons en collaboration avec la NASA (MSR). Prévue pour 2005, puis 2007, celle-ci devrait donc être de nouveau reportée à l'année 2011 au moins.

    Les scientifiques responsables de l'exploration de Mars au CNES recherchent une baisse significative du coût de Mars Premier qui permettra que les objectifs scientifiques puissent être atteints.
    Le coût du programme Mars Premier est estimé à environ 450 millions d'euros mais son prix devra beaucoup baisser pour qu'il puisse être réalisé comme il avait été prévu.

    Source : Space.com

    --------------------------------------------

    Aurora, le projet sans budget  (15/10/2002)

    Un article paru le 15 Octobre dans le journal Libération dénonce le budget fictif du projet Aurora de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) qui prévoie un voyage habité sur la Lune et les missions qui serviront de test à la prochaine mission de retour d'échantillons martiens menée en collaboration avec la NASA (Mars Simple Return).
    Mais le buget aloué à l'ambitieux programme Aurora, 14 millions d'euros, risque très fortement de ne pas être suffisant...
    Aurora dispose donc pour l'instant d'un budget fictif qui sera sûrement loin de pouvoir atteindre les premières estimations des missions.

    Article de Libération : Cliquez ici !

    En savoir plus sur Aurora : Cliquez ici !

    Aurora, la coopération européenne (crédit : ESA)

    --------------------------------------------

    Mars Exploration Rovers... et ça repart ?  (10/10/2002)

    Les deux rovers jumeaux de la mission américaine Mars Exploration Rovers (MER) seront peut-être lancés comme prévu et non retardés comme il avait été évoqué.La NASA reste optimiste.

    Une étude de fond de la mission est prévu avant la fin de cette année et janvier 2003. Ces groupes de travail devront dire si oui ou non les deux rovers pourront décoller comme prévu en Mai et Juin 2003 après un examen approfondi.

    Il y a quelques semaines, l'avenir de la mission était menacé car le système d'atterrissage des rovers n'était pas considéré assez sûr. En effet, la grappe d'airbags qui doit se gonfler durant la chûte de l'atterrisseur sur le sol martien n'avait pas été considérée comme assez résistante et de plus, le problème des vents martiens violents qui auraient pu abîmer ces airbags et faire voler la sonde au grès de leurs humeurs avait été clairement montrés du doigt, mettant en péril la mission. Ainsi, la NASA avait évoqué le retard à 2008 d'au moins un des rovers ou l'annulation pure et simle de la mission.

    Aujourd'hui, la reprise de confiance semble être revenu sur l'avenir de la mission. Des fonds complémentaires vont être débloqués pour permettre de résoudre ce problème d'atterrissage.
    Ainsi, le coût moyen de la mission sera de 800 millions de dollars, cela inclut les lancements et l'aventure des deux rovers sur la surface martienne. Soit 400 millions de dollars en moyenne pour chacun des rovers.

    Un des rovers de Mars Exploration Rovers (NASA)

    (Crédit : NASA)



    Les membres de la mission, bien que stressés par les différents problèmes qu'ils ont à surmonter, gardent le moral et restent optimistes mais avec prudence.

    Orlando Figueroa, le Directeur du bureau de programme d'exploration de Mars au quartier général de NASA à Washington a déclaré : "C'est une mission incroyablement complexe. C'est une affaire dure. Je pense, évidemment, il y a une grande espérance sur le succès d'au moins un de ces rovers - au moins un. Ainsi un échec double, je pense, serais très dur pour nous pour nous remettre" "mais nous avons la raison d'être optimistes !"

    Par Olivier POCH
    Source : Space.com

     

    --------------------------------------------

    18000 photos de Mars !  (10/10/2002)

    La Star de notre système solaire a été photographiée 18000 fois entre Aout 2001 et Juillet 2002 !
    La NASA vient de publier, comme tous les mois les dernières photos de Mars prises par la sonde Mars Global Surveyor (MSG). Au total, la sonde a pris plus de 100 000 superbes photographies de la surface martienne. Toutes ces photos sont consultables sur Internet sur le site du MSSS (www.msss.com). Elles ont été obtenues grâce à la camera haute résolution Mars Orbiteur Camera fixée sur la sonde MGS.

  • Cliquez ici pour plus d'information sur Mars Global Surveyor !

    En savoir plus : Ciel&Espace

     

    --------------------------------------------

    L'âge de la glace martienne  (27/09/2002)

    Une équipe de chercheurs, menée par Jacques Laskar de l'institut de mécanique céleste de l'Observatoire de Paris, a tenté d'évalué l'âge des calottes polaires martiennes.

    Pour cela, ils ont utilisé des photos à haute résolution prises par la sonde Mars Global Surveyor et ont étudié les strates qui apparaissent sur les calottes polaires.
    Sur 350 mètres d'épaisseur de glace étudiée, les 250 mètres supérieurs se seraient accumulés en 500 000 ans, ce qui correspond à un taux d'accumulation moyen de 0,05 cm par an.
    Les résultats de leur étude scientifique sont publiés dans la revue Nature du 26 Septembre.

    La glace de Mars daterait donc de 500 000 ans environ, ce qui est peu comparé à l'échelle des temps géologiques.

    --------------------------------------------

    Nozomi : "No problème" !  (27/09/2002)

    L'orbiteur japonais d'exploration de Mars Nozomi vient d'être sauvé et la sonde se positionnera en orbite martienne en 2004.

    Nozomi, la première sonde japonaise en direction de la planète Mars a été lancée le 4 juillet 1998. À la suite d'un problème technique de ses moteurs, et de l'épuisement de son réservoir de carburant, les techniciens de la mission décidèrent de tracer un nouvel itinéraire pour que la sonde puisse arriver en vue de Mars. Cet nouvelle trajectoire était basée sur l'attraction gravitationnelle des planètes, vu que la sonde ne pouvait plus compter sur ses moteurs pour la propulser. Ce nouvel itinéraire allait donc retarder la mission et la sonde devait arriver en orbite martienne en 2004.

    Le 21 avril dernier, Nozomi a été victime d'une éruption solaire ce qui avait, pensait-on, fortement endommagé son système de communication et différents appareils.
    Depuis cette date, on n'avait plus de nouvelle de la sonde. Mais, ces derniers temps, la communication entre Nozomi et la Terre a été rétablite : son système de communication fonctionne à nouveau et les problèmes causés sur ses appareils ont été presque tous réparés.

    La sonde japonaise devrai donc survoler la Terre en décembre avant de s'élancer cette fois-ci pour de bon vers la planète rouge qu'elle atteindra comme prévu en 2004. Nozomi sera donc au rendez-vous !


    Par Olivier POCH

Revenir au haut

 
 
(c) 2001-2002 Orbit-Mars
Hébergement & Réalisation graphique : Futura-Sciences.com