Recherche
 Plan du site
 À propos du site
 Récompenses
 Livre d'or
 Téléchargements
 Liens
 Forums Futura
 Services Webmasters
Contact
 

astronautes visitent le site actuellement






Flux RSS



 

Mars-Actualité

Les Infos Les articles

Mars, la fin d'un rêve ?

Décembre 2002

Une étude de l'Université du Colorado bouscule la chronique martienne depuis quelques jours. Cette étude publiée dans la très sérieuse revue Science vendredi dernier montre que la planète Mars est, depuis sa formation, une planète aride, froide et venteuse, constamment bombardée par d'énormes astéroïdes, bref un univers hostile où la vie n'aurait eu aucune chance d'apparaître....
Ainsi, l'image de la jeunesse chaude et humide de Mars où la vie aurait pu apparaître s'en voit bouleversée.

Mars n'aurait jamais été une planète bleue...

En Mars dernier, la sonde américaine Mars Odyssey nous a confirmé la présence de glace d'eau en grande quantité dans le sous-sol martien. On a donc cru que c'était la confirmation qu'autrefois, la planète rouge avait abrité des océans et de l'eau en abondance à sa surface grâce à un climat chaud et humide permettant à l'eau de couler.

Mais, la planète rouge aurait été durant des millions d'années une planète extrêmement froide et sèche. Elle n'aurait donc jamais disposé d'océans, contrairement à ce que l'on pensait. Cependant, l'eau aurait coulé sur Mars grâce à d'énormes astéroïdes venus la percuter de plein fouet.

 

Des astéroïdes comme robinets !

Grâce à des modélisations informatiques et des photographies de la planète, Teresa Segura et Owen Toon, de l’Université du Colorado, on réussi à prouver que d'énormes astéroïdes ont jadis frappé la planète il y a environ 3,5 millions d'années.

Ces bolides, environ 25, de 100 à plus de 200 kilomètres de diamètres ont créé des cratères monstrueux sur la surface martienne en la percutant violemment. (voir news cratères)

En s'écrasant, ils auraient perturbé le climat aride de Mars en créant d'immenses nuages de poussière qui auraient recouverts toute la planète. Sous cette enveloppe de poussière, la température aurait commencé à grimper et la glace contenue dans les calottes polaires se serait évaporée et retombée en pluie, tels de véritable déluges durant des décennies voire même plusieurs siècles. Ces pluies auraient ainsi formé les lacs et les fleuves observés.

Des preuves d'écoulement d'eau liquide sur Mars (NASA/JPL/MSSS)

Mais la planète Mars n'a pas pu retenir cette atmosphère chaude et humide car l'effet des collisions avec les astéroïdes aurait été trop limité dans le temps.

Ainsi, l'eau serait restée sous forme de glace, prisonnière dans le sous-sol martien pendant des millions d'années jusqu'à aujourd'hui, d'où la découverte de Mars Odyssey.

 

Mars n'aurait jamais abrité la vie...

Si les impacts d'astéroïdes ont été bénéfiques pour que l'eau puisse s'écouler quelques années sur Mars, ils l'ont beaucoup moins été pour que la vie puisse apparaître et se développer.

En effet, aucune forme de vie n'aurait pu survivre dans un tel enfer.

Impossible pour des formes primitives de vie d'évoluer dans un tel chaos...

D'après cette étude, il semble donc très difficile de croire qu'une forme de vie ait pu apparaître sur la planète rouge. Voici de quoi décourager plus d'un passionné de Mars ! Alors, est-ce la fin d'une croyance impossible ? la fin d'un rêve ? Peut-être pas... Dans l'histoire de son exploration, la planète Mars nous a toujours réservé des surprises...

Que notre armée de petits géologues électroniques ne se décourage pas ! L'année prochaine, ils s'envoleront vers la planète rouge et dans un an, ils donneront leurs premiers résultats qui pourront peut-être sceller à jamais notre vision de Mars.

 

Par Olivier POCH

En savoir plus :
 
 
(c) 2001-2002 Orbit-Mars
Hébergement & Réalisation graphique : Futura-Sciences.com