Recherche
 Plan du site
 À propos du site
 Récompenses
 Livre d'or
 Téléchargements
 Liens
 Forums Futura
 Services Webmasters
Contact
 

astronautes visitent le site actuellement






Flux RSS



 

L'EAU sur MARS ?

 

 Quel Liquide ? 

 Les Chenaux et les Vallées 

 Des ruissellements d'eau récents sur Mars ! - Images 

 Qu'est devenue l'eau ? 

 > Actualité de l'étude et de la recherche d'eau sur Mars 

 

   Introduction

Jadis, un liquide a coulé sur la planète Mars, peut-être l'eau ! 

    Il y avait des fleuves immenses plus grands que  l'Amazone terrestre, de nombreuses rivières, des lacs, un immense océan (Oceanus Borealis). Les grandes étendus d'(eau) qui façonnaient de longues vallées  sinueuses et profondes au formes douces (Nirgal Vallis). 

    Peut-être pleuvait-il sur Mars ? Peut-être que ces océans et ces rivières étaient remplis de bancs de poissons !? Pourquoi pas ? on peut toujours rêver !   

Les photos prises par les sondes martiennes (Mars Global Surveyor) nous intriguent et nous interrogent sur la présence jadis de l'eau sur Mars...

 
Un liquide a coulé sur Mars ! C'est certain ! Mais lequel ?

    Autrefois, un liquide a coulé sur Mars et la planète était plus chaude, avec un climat plus humide et une atmosphère épaisse (voir article terraformation). Les traces laissées par ce liquide sont observées sous la forme de chenaux de lacs et d'écoulements multiples asséchés. En effet, aujourd'hui, le liquide ne peut plus couler à la surface de la planète comme il le faisait jadis : nous savons  que s' il coulait aujourd'hui, il serait instantanément évaporé par ébullition car la pression atmosphérique de Mars est trop faible.

    Tous les chenaux et les écoulements observés sur Mars sont dus à un liquide, mais lequel ? Bien sûr, on est tout de suite tenté de dire : "l'eau l'eau !! c'est de l'eau !!" mais ce peut être aussi du dioxyde de carbone liquide car ce gaz est présent en très grande quantité sur Mars ou de la lave très fluide...

 
Les chenaux et les vallées

Aucun doute : un liquide (peut-être l'eau) a œuvré sur Mars ! La preuve :

Un réseau fluvial martien. 

Vous voyez ? Regardez bien... rien ne vous choque sur cette photo prise par la sonde MGS ? Mais bien sur ! C'est une photographie d'un ancien réseau fluvial martien : sources, système d'affluents, méandres .... Tout y est !

Les ressemblances avec les systèmes fluviaux terriens sont importants, c'est pourquoi, l'eau semble être le liquide le plus plausible.

Nirgal Vallis.

Une vallée sinueuse

Un lit de rivière martienne

Nirgal Vallis

La formation des chenaux :

Plusieurs hypothèses ont été proposées sur l'origine et les différents modes d'écoulements de cette eau :

  • Un débit lent et régulier d'eau aurait élargi et creusé ces chenaux,

  • Des crues catastrophiques résultant de la fonte de glaciers auraient provoqué une très forte érosion en libérant de grandes quantités d'eau,

  • Des matériaux gelés en sous-sol se seraient liquéfiés par le réchauffement du sol causé par des changements climatiques à la surface.

Quels que soit le processus, l'eau semble avoir joué autrefois un rôle important dans l'histoire géologique de la planète.

 

Des ruissellements récents d'eau sur Mars !

Comme nous l'avons vu plus haut, l'eau liquide ne peut exister aujourd'hui sur Mars à cause des conditions atmosphériques et climatiques de la planète.

Cependant, la sonde Mars Global Surveyor a bien vu de surprenantes traces d'écoulements liquides sur les flancs de certains cratères...

Le  flanc d'un cratère dans la région de Noachis Terra.

Ceci constitue un véritable paradoxe !! De l'eau LIQUIDE sur Mars, en ce moment ??

La photo ci-dessus prise par MGS montre les traces d'écoulements liquides récents sur Mars, sur les flancs d'un cratère dans la région de Noachis Terra.  

    Toutes ces ravines qui érodent  les flancs du cratère ont-elles étaient sculptées par de l'eau liquide ?

    Peut-être... Mais, sur cette question, les scientifiques sont septiques et certains protestent sur les interprétations abusives des écoulements découverts par MGS. Pour eux, l'existence récente d'eau liquide à la surface de la planète est loin d'être prouvée...

    Comment ces formations se sont-elles produites ?

  • 1ère hypothèse

    Tout commence lorsqu'une couche riche en eau est coupée par un évènement géologique (l'ouverture d'une faille, la formation d'un cratère d'impact) et affleure à l'air libre. L'eau commence à s'échapper de la "blessure", mais un barrage de glace se forme presque aussitôt (à cause de la température régnant à la surface), interdisant à l'eau de continuer à s'écouler. Derrière le bouchon de glace, la pression du liquide augmente progressivement. Lorsque celle-ci est trop forte, le barrage de glace est pulvérisé tel un bouchon de champagne trop secoué et des torrents d'eau jaillissent soudain de la paroi. Une partie de l'eau s'évapore instantanément dans l'atmosphère, une autre prend en glace, tandis que le restant se mélange à la poussière du sol. Bientôt, un torrent de boue, de glace et d'eau liquide dévale la falaise dans un grondement assourdissant, laissant derrière lui un profond sillon. Après quelques centaines de mètres, la totalité du liquide s'évapore, l'épanchement s'arrête et les débris charriés par le torrent s'accumulent en formant un cône. (explications inspirées de Philippe Labrot - nirgal.net)

    Les écoulements observés sont jeunes car aucun écoulement vieux et dégradé par l'érosion du vent, ou recouvert d'une épaisse couche de poussière n'a été trouvé. On évalue leurs âges à 1 million d'années ou peut-être beaucoup moins... (1million d'années est une très courte durée si on résonne en temps géologiques)

  • 2ème hypothèse

    En 2003, Philip Christensen, professeur de géologie planétaire à l'Université de l'Etat de l'Arizona, a émis une nouvelle hypothèse sur l'origine des ravines observées sur les pentes des cratères martiens.
La nouvelle théorie semble être la meilleure explication de ces phénomènes géologiques depuis le début de leur étude.

>> En savoir plus sur cette nouvelle hypothèse

 

D'autres images preuves d'écoulements récents d'eau liquide sur Mars :

> Cliquez ici <

 

Qu'est devenue l'eau ?

À la belle époque, la surface de Mars devait être recouverte d'une couche de 100m d'épaisseur d'eau en moyenne. Aujourd'hui, il ne reste plus RIEN ! plus UNE flaque !

Où est donc passé toute cette flotte ??

  • Dans les calottes polaires ?

    Les calculs des scientifiques montrent que les calottes martiennes ne peuvent au mieux contenir qu'un peu de l'eau "fossile". Et encore... au pôle sud, cette glace ne pourrait être QUE du dioxyde de carbone (CO2) solide...

  • Dans le sol ?

    C'est une hypothèse très probable car sur Terre, en Sibérie, la glace est conservée durant tout l'été sous le sol car celui-ci ne se réchauffe que sur quelques dizaines de centimètres. Ainsi, il reste toujours de la glace en sous-sol. C'est ce qu'on appelle le pergélisol (des glaces profondes et permanentes). Peut-être que ce même système existe sur Mars ?

  • Dans l'espace ?

    L'hypothèse principale est que la plus grande partie de l'eau ai rejoint l'espace.

    En se raréfiant, l'atmosphère martienne a perdu de sa pression à tel point que l'eau liquide est passée à l'état de vapeur. Une fois dans l'atmosphère, les molécules d'eau (H2O) ont subi le rayonnement  ultraviolet du Soleil que la couche gazeuse supérieure de Mars est trop fine pour filtrer (sur Terre, aucun problème...la couche d'ozone nous protège). Ces méchants rayons sont venus les percuter, les dissociant en hydrogène (H) et en oxygène (O). Ces chocs ont donnés à l'hydrogène une vitesse suffisante pour se libérer de l'atmosphère martienne et disparaître à jamais dans l'espace... L'oxygène a fait de même ou s'est remarié avec un autre atome pour donner par exemple du dioxyde de carbone (CO2).

    Résultat, l'eau ne représente plus que 0,05% de l'atmosphère martienne actuelle.

 

Conclusion

    Il nous reste encore beaucoup à apprendre sur le problème de l'EAU sur la planète MARS. C'est pour cela que les agences spatiales (la NASA, ESA...) envoient des sondes vers Mars pour scanner la planète afin de retrouver la trace de l'eau. La mission 2001 Mars Odyssey arrivée en orbite martienne en 2002 a trouvé de grandes quantités de glace dans le sol martien au niveau du pôle sud et aussi du pôle nord, ce qui a permis de confirmer la présence d'eau sur Mars. Les deux robots que la NASA prévoit d'envoyer en 2003 iront étudier les roches et le sol de Mars pour rechercher tels de petit géologues électroniques un indice de plus sur l'EAU. Enfin, la première sonde européenne à destination de Mars, Mars Express sondera la planète sur plusieurs kilomètres de profondeurs pour mettre au point une carte générale détaillée sur la répartition de l'eau dans le sous-sol martien.

Sur la Terre, l'eau a permis l'apparition et le développement de la VIE.

Pourquoi pas sur Mars ?...

 

Auteur : Olivier POCH

Crédit photos : NASA

 

Actualité de l'étude et la recherche d'eau sur Mars
 
 

 
 

(c) 2001-2011 Orbit-Mars 
Crédit image de titre : NASA et Kees Veenenbos - Hébergement & maquette : Futura-Sciences

(Actualités - Dossier - Glossaire - Fond d'écran - Musée)
Forums : Habitat, chauffage et isolation - Dépannage - Electronique - Internet - Logiciel - Santé - Orientation
Index des ressources FS : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z | Top Produits