Recherche
 Plan du site
 À propos du site
 Récompenses
 Livre d'or
 Téléchargements
 Liens
 Forums Futura
 Services Webmasters
Contact
 

astronautes visitent le site actuellement






Flux RSS



 

Mars-Actualité

Les Infos Les archives

DECOUVERTE : Mars n'aurait jamais été recouverte d'océans d'eau liquide

le 22-08-2003 à 16:31

C'est la conclusion irréfutable d'une nouvelle étude parue dans la revue Science d'aujourd'hui suite aux résultats des observations de la sonde Mars Global Surveyor. La planète Mars n'aurait jamais été recouverte par des océans d'eau liquide et elle n'aurait donc pas connu de climat chaud et humide.

Les résultats du TES (Thermal Emission Spectrometer)

Philip Christensen et ses collègues Joshua L. Bandfield et T. D. Glotch de l'Université d'Arizona sont arrivés à cette triste conclusion en exploitant les données recueillies par l'instrument TES (pour Thermal Emission Spectrometer) embarqué sur la sonde Mars Global Surveyor actuellement en orbite martienne.
Le TES avait comme objectif principal de détecter de grandes quantités de carbonate à la surface de Mars. Le carbonate étant un minéral qui se forment lorsque l’eau et le dioxyde de carbone sont mis en contact, sa détection aurait été une preuve irréfutable quant à l'existance passée d'océans à la surface de Mars.
Malheureusement, les résultats du TES sont très décevants car l'instrument n'a détecté que très peu de carbonate sur le sol martien.
Le fait que le carbonate n'ait pas été détecté en grande quantité dans de vastes étentues comme on s'y attendait jette aux oubliettes l'hypothèse de l'existance d'océans martiens dans le passé.

Pas de vastes étendues de sédiments carbonatés, mais seulement quelques traces dans les poussières martiennes en surface, c'est ce qu'ont découvert Philip Christensen et son équipe. Selon eux, cette faible quantité de carbonate a été formée suite à la l’interaction entre les poussières du sol et l’atmosphère et non pas comme on l'avait imaginé auparavant, entre un vaste océan et une atmosphère martienne chaude et épaisse.

Pas d'océans liquides mais peut-être gelés !

Les résultats de cette observation sont irréfutables et en contradiction directe avec l'hypothèse d'un ruisselement d'eau liquide à la surface martienne...
La planète Mars a donc toujours été froide et gelée.

Cependant, les océans martiens ont peut-être bien existé,... mais sous forme glacée !
Philip Christensen déclare en effet qu' "au lieu de considérer des océans d'eau liquide il faudrait plutôt penser à des glaciers" car "un océan gelé ne forme pas de carbonate. Je crois que mars a eu beaucoup d'eau à sa surface, mais le climat a toujours été glacial. Cette hypothèse est tout à fait compatible avec le résultat de nos observations."

La vie martienne possible sans océans liquides ?

Cette nouvelle découverte semble peu encourageante pour la recherche de vie passée ou présente sur Mars... Mais le Professeur Christensen, co-auteur de l'étude, est convaincu que le fait qu'il n'ait jamais eu de grandes étendues d'eau liquide à la surface de Mars n'est pas un frein pour l'apparition de la vie. "Quand les gens disent qu'il n'y a jamais eu aucun océan ou lac, est-ce que cela signifie également qu'il n'y a jamais eu de vie ? Pas du tout," assure-t-il. "Il est possible que la glace et la neige sur mars ait fondu de temps en temps, formant ces ravines et regelant ensuite de nouveau."
Les secteurs où cela a pu arrivé "sont des lieux potentiels excellents pour la vie et qui méritent d'être étudiés de plus près "

Matt Golombek, un géologue du Jet Propulsion Laboratory a fait remarqué que sur Terre, des communautés de microbes survivent aux bords des glaciers où l'eau sous forme liquide s'écoule alors que la majeure partie du terrain est glacée.
La nouvelle hypothèse n'élimine donc pas la possibilité de l'apparition d'une vie sur Mars.

Une contradiction flagrante...

On observe cependant à la surface de Mars des réseaux de vallées sinueuses, des delta sculptés par l'érosion d'un liquide... Dans le passé l'eau liquide a donc oeuvré sur Mars.
Ces observations sont en parfaite contradiction avec les résultats de l'étude !
Mais il est possible, soulignent les chercheurs, que les sédiments carbonatés se soient formés puis aient disparu de la surface en s'infiltrant dans le sous-sol martien, ils seraient alors indétectables par le TES de Mars Global Surveyor.
Malgrè le froid (c'est le cas de le dire) porté par cette nouvelle découverte, un petit espoir subsiste, "le carbonate pourrait être dans le sous-sol martien. Il pourrait y avoir les dépôts de carbonate vastes mais difficiles à repérer par l'instrument" déclare Christensen.

Un mystère plus fort que jamais

La planète rouge nous cache encore bien des surprises et cette nouvelle découverte ne fait que rajouter au mystère de Mars !

L'atterrisseur Beagle 2, la sonde Mars Express et les deux rovers de la NASA Spirit et Opportunity pourront apporter des éclaircissements qui permettront de mieux comprendre les résultats du TES.
La sonde Mars Reconnaissance Orbiter qui sera envoyée en 2006 en orbite martienne sera équipée d'instruments plus précis qui permettront également de vérifier ces résultats.

Sources : BBC News, USA Today, Science & Avenir, AP

Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami Partagez


Dernières actualités publiées :

  27/05 Curiosity, le prochain robot martien lancé en 2011 !
  25/05 Il y a un an, Phoenix se posait sur Mars
  21/05 Mars en direct sur Twitter et Facebook !
  05/05 Phoenix, le bilan : toujours pas de matière organique sur Mars ?


 

(c) 2001-2011 Orbit-Mars 
Crédit image de titre : NASA et Kees Veenenbos - Hébergement & maquette : Futura-Sciences

(Actualités - Dossier - Glossaire - Fond d'écran - Musée)
Forums : Habitat, chauffage et isolation - Dépannage - Electronique - Internet - Logiciel - Santé - Orientation
Index des ressources FS : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z | Top Produits