Recherche
 Plan du site
 À propos du site
 Récompenses
 Livre d'or
 Téléchargements
 Liens
 Forums Futura
 Services Webmasters
Contact
 

astronautes visitent le site actuellement






Flux RSS



 

Mars-Actualité

Les Infos Les archives

Phoenix : rumeur d'une découverte importante (MAJ)

le 03-08-2008 à 18:05

Mise à jour du 05/08/08 : Contrairement à l’objet de la rumeur qui s’est répandue sur Internet suite à un article publié dans le magazine américain Aviation Week and Space Technology, et qui prétendait que Phoenix aurait fait une découverte positive concernant le potentiel d’habitabilité de Mars, un communiqué de presse de la NASA publié le 4 août annonce un résultat certes intéressant, mais tout autre ! Un mini-laboratoire de chimie embarqué sur l’instrument MECA (pour pour Microscopy, Electrochemistry and Conductivity Analyser) de Phoenix aurait détecté des ions perchlorates dans un échantillon de sol prélevé sur la surface martienne ! Voir notre article

Les rumeurs qui ont donc circulé sont ainsi invalidées par la NASA et Craig Covault, le journaliste qui est à l'origine de cette rumeur, a publié un article correctif sur le site internet du magazine Aviation Week & Space Technology.


Depuis trois jours, des rumeurs circulent... Tout a commencé lorsque Craig Covault, journaliste au magazine Aviation Week & Space Technology, a pris la parole lors de la conférence de presse organisée par la NASA le 31 juillet 2008 et a sous-entendu que des découvertes importantes auraient été faites au point que les responsables de la NASA seraient prêts à rentrer en contact avec le conseiller scientifique de la Maison Blanche… Le lendemain, Craig Covault publie sur le site Internet de Aviation Week un article intitulé « White House Briefed On Potential For Mars Life » (qui, traduit de manière raisonnable donne : « La Maison Blanche informée sur le potentiel d’habitabilité de Mars »)...

Le journaliste, qui a par ailleurs bonne réputation et qui entretient de nombreux contacts avec les chercheurs de la NASA, y affirme que les scientifiques de l’instrument MECA (pour Microscopy, Electrochemistry and Conductivity Analyser) auraient fait une importante découverte relative au potentiel d’habitabilité du sol martien. C’est précisément pour évaluer ce « potentiel » que la mission Phoenix Mars Lander a été conçue ! Pour fixer tout de suite les idées, il ne s’agirait pas d’une découverte de vie sur Mars, mais d’une découverte d’une substance chimique compatible avec l’existence de vie, présente ou passée. Par ailleurs, la découverte ne serait pas due à une observation faite par les microscopes optique ou à force atomique, dont est équipé Phoenix.


La première image montre la pelle mécanique de Phoenix positionnée au dessus de la grille d'un des quatre mini-laboratoires de chimie de l'instrument MECA. Cette photographie a été prise au sol 30, peu avant que la pelle ne saupoudre un peu de sol au dessus de la grille pour alimenter le laboratoire. La seconde image est une vue de la grille du premier mini-laboratoire du MECA après livraison de l'échantillon de sol.
(crédit : NASA/JPL-Caltech/University of Arizona/Max Planck Institue)

La prudence est cependant de mise, plusieurs sources confirment des rumeurs de résultats intéressants concernant l'instrument MECA, mais rien n'est confirmé officiellement pour le moment. Ainsi, selon Emily Lakdawalla, de la Planetary Society, l’équipe du MECA aurait été confrontée à des résultats « inattendus » qui demanderaient de plus amples investigations, en particulier à l’aide de l’instrument TEGA, pour être vraiment confirmés.

Selon les sources contactées par Craig Covault, il s'agirait d'une découverte ayant attrait au "potentiel d'habitabilité de Mars" : découverte de carbonate ? de matière organique ? de composés azotés ?... Attendons pour savoir !


Hypothèses…

La matière organique n’a jamais été détectée sur Mars : les analyses de sol effectuées par des atterrisseurs Vikings dans les années 70 n’ont montré aucune trace de composés organiques. Or, les molécules organiques ont été détectées dans des comètes, même dans des nuages interstellaires… elles pourraient donc se trouver sans problème sur Mars ! Rappelons que la présence de molécules organiques n’implique pas la présence de vie : des organismes vivants, dont la machinerie utilise grandement ces molécules organiques, peuvent en produire, mais ces molécules peuvent également être produites par d’autres voies de synthèse sans aucune intervention d’organisme vivant. Si les Vikings n’en ont pas détectés sur Mars, c’est sans doute que ces molécules fragiles sont dégradées sous l’intense rayonnement UV qui règne à la surface de Mars, dont l’atmosphère ne possède pas une couche d’ozone semblable à celle de notre planète. Peut-être Phoenix a-t-il détecté de telles molécules organiques qui seraient préservées dans le sol de cette région boréale ? Cette découverte aurait plutôt été attendue par l’instrument TEGA, qui est mieux à même de détecter de la matière organique en faisant chauffer les échantillons de sol et en analysant les gaz de combustion à l’aide d’un spectromètre de masse.
Peut-être s’agit-il alors de la détection, par exemple, d’un acide aminé ? Soluble dans l’eau, cette molécule organique aurait pu donner des signes de sa présence lors des analyses conduites dans l’instrument MECA, et une analyse couplée avec un four du TEGA détectant le squelette carboné de cette molécule, permettrait de confirmer sa détection.

Peut-être s’agit-il plus simplement de la détection d’ammoniac (NH3) qui pourrait expliquer la basicité observée du sol (d’un pH de 8 à 9) lors des toutes premières analyses conduites par le MECA ? Il pourrait s’agir plus généralement de la détection d’un composé azoté…

Enfin, pourquoi ne pas songer au méthane ? Détecté en très faible quantité dans l’atmosphère martienne (en savoir plus), aurait-il pu être détecté par un instrument de Phoenix ?… Cette dernière hypothèse est assez provocante, mais c’est ainsi que Craig Covault a qualifié la « possible » découverte dans son article : « Ces données, non encore discutées de manière ouverte, sont bien plus ‘provocantes’ [que la récente confirmation de la présence de glace d’eau] » écrit-il en citant une source officielle anonyme de l’équipe de la mission.


Extrait d’un panorama rassemblant plusieurs images prises par Phoenix (crédit : NASA/JPL-Calech/University of Arizona/image et couleurs James Canvin/ciel Damien Bouic)

Toujours selon le journaliste de Aviation Week & Space Technology, la NASA serait prête à faire une annonce importante dès la mi-août ou bien en septembre à propos de cette récente découverte, dès que des analyses complémentaires auront été menées à l’aide de l’instrument TEGA.
Mais selon Leonard David, rédacteur du site Space.com, Craig Covault aurait eu vent d'une publication scientifique qui serait en cours de préparation pour le magazine Science. La nouvelle pourrait donc être rendue publique dans un prochain numéro de la revue scientifique américaine. Affaire à suivre !...

Encore une fois, il s’agit pour l’instant d’une rumeur et la NASA n'a officiellement fait aucune annonce... Le responsable de la mission, Peter Smith, a par ailleurs estimé qu'il faudrait attendre un ou deux mois avant de vraiment pouvoir donner un sens aux données collectées par l'instrument MECA. Le site de Twitter consacré à Phoenix, qui est mis à jour par l’équipe de la mission, prévient que la Maison Blanche n’a pas été contactée et que les articles qui en font part sont mal informés. L’article publié dans Aviation Week serait-il donc à mettre à la poubelle ?... Peut-être pas...

En effet, une chose est sûre : les résultats qui ont été communiqués pour le moment sont très partiels. Nous n’avons que peu d’information concernant les résultats des analyses du MECA et même du TEGA, mis à part quelques valeurs de pH, la présence de certains ions et la confirmation de la présence de glace d’eau. Les résultats plus pointus, et sans doute plus intéressants, mettent logiquement du temps à être communiqués car ils nécessitent une démarche critique, des confirmations par d’autres analyses, d’autres instruments etc… Laissons donc les scientifiques faire leur travail d’enquêteurs et attendons patiemment de connaître le résultat !
Le fait d’avoir détecté un sol qui, à première vue, est assez semblable à un sol terrestre d’Antarctique (voir notre article précédent) est déjà un point intéressant, attendons maintenant la suite de l’histoire !
Décidément, l’exploration de Mars est passionnante !


Sources : UnMannedSpaceFlight.com / Aviation Week & Space Technology (article) / Planetary Society Blog, Emily Lakdawalla

Par Olivier Poch


Document video :

Extrait de la conférence de presse de la NASA le 31 juillet 2008.

(crédit : NASA TV)

Craig Covault, journaliste au magazine Aviation Week pose une question concernant les résultats des analyses conduites par l'instrument MECA (laboratoire de chimie embarqué).
Le journaliste fait d'abord remarquer l'absence à la conférence de presse de responsable de l'instrument MECA (« sont-ils cachés sous la table ? »), ce qui déclenche des rires gênés chez les responsables de la mission. Puis le journaliste fait part des rumeurs, Peter Smith (responsable de la mission Phoenix) et un administrateur de la NASA semblent un peu embarrassés par cette question mais fournissent quelques éléments de réponse. « Le sol rencontré par Phoenix semble très différent de celui foulé par Spirit ou Opportunity à d'autres régions martiennes » et « des "signatures" ont été identifiées par le MECA mais nécessitent des analyses approfondies et des études parallèles avec d'autres instruments, comme les fours du TEGA ».


  • Pour suivre quotidiennement l’avancée de la mission, rendez-vous sur la page « Missions en direct ! » d’Orbit-Mars et dans la Galerie d’images !

  • Plus d'informations sur Phoenix dans notre dossier : cliquez ici !



  • Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami Partagez


    Dernières actualités publiées :

      27/05 Curiosity, le prochain robot martien lancé en 2011 !
      25/05 Il y a un an, Phoenix se posait sur Mars
      21/05 Mars en direct sur Twitter et Facebook !
      05/05 Phoenix, le bilan : toujours pas de matière organique sur Mars ?


     

    (c) 2001-2011 Orbit-Mars 
    Crédit image de titre : NASA et Kees Veenenbos - Hébergement & maquette : Futura-Sciences

    (Actualités - Dossier - Glossaire - Fond d'écran - Musée)
    Forums : Habitat, chauffage et isolation - Dépannage - Electronique - Internet - Logiciel - Santé - Orientation
    Index des ressources FS : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z | Top Produits