Recherche
 Plan du site
 À propos du site
 Récompenses
 Livre d'or
 Téléchargements
 Liens
 Forums Futura
 Services Webmasters
Contact
 

astronautes visitent le site actuellement






Flux RSS



 

Mars-Actualité

Les Infos Les archives

De l'Antarctique à Toulouse, étude du vol habité vers Mars

le 14-06-2003 à 14:31

Le premier vol habité vers la planète rouge n'est pas pour tout de suite, cependant, si nos voulons un jour explorer Mars nous devons dès maintenant songer à étudier les divers problèmes que rencontreront les astronautes durant leur voyage de la Terre à Mars. L'ESA pense déjà à celà et étudie avec le CNES, la NASA et deux centres de recherche d'Antarctique les problèmes que pourraient poser un tel voyage.

Les chercheurs sont aujourd'hui conscients des risques que prendront les membres d'équipage lors de leur voyage vers la planète Mars.
Il s'agisse de risques physiques à cause des dangers de l'apesanteur sur le corps humain, mais aussi de risques psycologiques. En effet, pour rester cloitrer dans un petit vaisseau spatial pendant six mois (durée estimée du voyage) mieux avoir un moral d'acier !
Tous ces risques devront être un jour ou l'autre surmontés afin que le rêve du voyage vers Mars devienne réalité.

C'est pourquoi, l'Agence Spatiale Européenne ESA a décidé de mener deux études en Antarctique pour simuler certains des effets nocifs que peut entrainer un séjour prolongé dans l'espace. Ces études seront menées en coopération avec le CNES, la NASA et deux centres de recherches basés en Antarctique, l’IPEV (Institut Polaire Français, Paul Emile Victor) et le PNRA (Programme Italien de Recherche en Antarctique).

La première étude, baptisée Concordia, se déroulera dans une base perdue au beau milieu de l'Antarctique (voir photo) !
Le leader de l'étude, Olivier Angerer explique que "pendant huit à neuf mois de l'année la base sera complètement coupée du monde, les occupants devront donc apprendre à être entièrement autonomes" comme ce serait le cas lors d'un voyage vers Mars. En effet, à plusieurs millions de kilomètres de la Terre, aucune mission ne secours ne pourra aider l'équipage et les communications radio seront rares et difficiles avec un décalage de 20 minutes environ...
Ce programme de simulation devrait débuter au printemps 2006 dans la station Concordia en Antarctique (en savoir plus sur cette station, photos, plan etc... : http://www.concordiastation.org/).

La deuxième étude, baptisée Bedrest, consiste à faire séjourner durant 60 à 90 jours des astronautes et des volontaires dans... des lits !
En effet, aussi étrange que celà puisse paraître, séjourner autant de temps dans son lit sans jamais se lever (c'est à dire manger, passer sa journée, et biensûr dormir au lit :o) équivaut à un séjour prolongé en apesanteur dans l'espace.
Nous savons que l'apesanteur cause de nombreux troubles au niveau du corps humain (voir dossier l'Homme sur Mars > Les contraintes), cette étude permettra, grâce à un suivi constant des volontaires, d'analyser les effets d'un long séjour dans l'espace et surtout de trouver des moyens de prévention efficaces contre les méfaits de l'apesanteur.
Les résultats de cette étude menée en coopération avec le CNES et la NASA pourront être mis en pratique dans un premier temps par les membres d'équipage de la Station Spatiale Internationale avant d'être appliqués durant un éventuel voyage vers Mars. Cette étude devrait se dérouler entre 2004 et 2005 à l'Institut pour la Médecine Spatiale (MEDES) basée à Toulouse.
Il y aura 25 volontaires féminins et environ 7 volontaires masculains. Celà permettra d'étudier les différences et ressemblances des deux sexes quant à la perte musculaire due à l'apesanteur.
Des études similaires se sont déjà déroulées (voir news) mais jamais avec des volontaires féminins.


Le voyage humain vers Mars et l'exploration de cette planète mystérieuse sera un des moments clé du XXIème siècle.
À l'aube de ce siècle nous pouvons déjà nous réjouir de voir les agences spatiales Européenne, Française et Américaines s'associer pour mener à bien le prochain grand défi de l'aventure humaine.
Le premier vol habité vers la planète rouge s'inscrit dès maintenant dans un cadre sérieux de paix et de coopération internationale !

  • En savoir plus : le voyage humain vers Mars


  • Source : Agence Spatiale Internationale ESA
    Crédits images : ESA / dernière image : NASA


    Imprimer cet article  Envoyer cet article à un ami Partagez


    Dernières actualités publiées :

      27/05 Curiosity, le prochain robot martien lancé en 2011 !
      25/05 Il y a un an, Phoenix se posait sur Mars
      21/05 Mars en direct sur Twitter et Facebook !
      05/05 Phoenix, le bilan : toujours pas de matière organique sur Mars ?


     

    (c) 2001-2011 Orbit-Mars 
    Crédit image de titre : NASA et Kees Veenenbos - Hébergement & maquette : Futura-Sciences

    (Actualités - Dossier - Glossaire - Fond d'écran - Musée)
    Forums : Habitat, chauffage et isolation - Dépannage - Electronique - Internet - Logiciel - Santé - Orientation
    Index des ressources FS : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z | Top Produits