Recherche
 Plan du site
 À propos du site
 Récompenses
 Livre d'or
 Téléchargements
 Liens
 Forums Futura
 Services Webmasters
Contact
 

astronautes visitent le site actuellement






Flux RSS



 
Destination : Mars
< Retour
 

Les sondes Vikings

Une Révolution...


Décollage de Viking 1, le 20 août 1975


Décollage de Viking 2, le 9 septembre 1975

     Les premières images de la surface martienne furent prises par l'orbiteur Mariner 4 en 1965.  Ces sondes sont à l'origine des premières images détaillées, transformant ainsi radicalement notre vision de Mars. Elles fournirent le premier aperçu de sa surface et permirent l'établissement des premières cartes. Elles révolutionnèrent notre perception de la planète Mars.

     La mission Viking avait pour objectif de faire une cartographie plus détaillée de la surface martienne, d' étudier la composition chimique du sol et de l'atmosphère, ainsi que de réaliser plusieurs expériences pouvant révéler la présence de formes de vie simples sur la planète.

     Deux sondes Viking furent mises au point, Viking 1 et 2, toutes deux identiques et chacune comprenant deux parties, un orbiteur et un module d'atterrissage (voir images). Les orbiteurs devaient cartographier la planète et poursuivre les travaux initiés par Mariner 9. Ils devaient également servir de relais de transmission avec les modules d'atterrissage Viking. Ces derniers, semblables à des insectes, devaient procéder à des expériences sur la surface. Avec à leur bord des instruments et un laboratoire sophistiqués, ils représentaient les machines les plus complexes jamais construites pour un coût de 1 milliard de dollars et une mobilisation de 10 000 spécialistes américains !!

Orbiteurs  -  Atterrisseurs  -  Expériences  -  Vidéos  -  Photos

Les Vikings sur Mars !

Le concept des missions Viking 1 et 2 :
1 orbiteur et 1 atterrisseur
Viking 1 atterrisseur

Viking 1 Orbiteur.

   Les Orbiteurs

    Les sondes Viking arrivèrent sur Mars en juin et août 1976. 

    Une fois les modules d'atterrissage déployés, les orbiteurs poursuivirent leur cartographie de la surface. Sur une orbite de basse altitude, à tout juste 300 kilomètres de Mars, ils purent obtenir des images à haute résolution. A eux deux, ils retournèrent plus de données que toutes les autres missions réunies. Les orbiteurs acquirent plus de 51000 images ! (quelques unes de leur images sont dans le MX2020, vaisseau spatial virtuel disponible sur Orbit-Mars)

Vue d'artiste d'un orbiteur Viking

 Revenir au haut 

 
 

   Les modules d'atterrissage

 

    La descente des modules d'atterrissage fut effectuée grâce aux  rétrofusées et au parachute. Les deux atterrissages Viking se déroulèrent comme prévu. Viking 1 se posa  sur Chryse Planitia (Plaine d'Or), le 20 juillet. Viking 2 atterrit  sur Utopia Planitia, le 3 septembre. Les deux atterrisseurs retournèrent de superbes vues panoramiques des environs. A eux deux, ils renvoyèrent plus de 1400 images !  Ils furent à l'origine des premières images prises depuis la planète, nous donnant un aperçu de ce que nous verrions si nous nous tenions sur la surface martienne !

Atterrisseur Viking

    Les images prises par les atterrisseurs Viking montrent un paysage couleur rouille, jonché de cailloux irréguliers. La couleur réelle du ciel fut révélée après un réglage des images (d'où les teintes différentes des deux photographies ci-dessous). Teintée de rose saumon, sa couleur est due à la présence de fines particules de poussière en suspension dans l'air.

 

Vue de Viking 1

 

Vue de Viking 2

   À première vue, les sites paraissent relativement similaires. 

   Utopia, le site d'atterrissage de Vinking 2 est totalement recouverte de cailloux. Les blocs sont rugueux et alvéolés érodés par le vent, dont l'origine est plus vraisemblablement volcanique, les alvéoles ayant été formées par des bulles de gaz dans la roche en fusion (voir photo ci-dessous). Entre les gros blocs se trouvent des fragments de roches plus petits et des sédiments à grain fin (plus fin que le sable).

Bloc rugueux et alvéolé vu par Viking 2

    Le site d'atterrissage de Viking 1, Chryse Planitia, présente des cailloux de tailles variées et des surfaces rocailleuses. On trouve également des dunes stratifiées, formées par l'accumulation de sable.

 Revenir au haut 

   Les Expériences

    Les modules d'atterrissage procédèrent à des observations météorologiques : enregistrant la température, la pression et la vitesse des vents. L'unique dysfonctionnement imprévu eut lieu sur l'un des sismographes. Cependant, du fait que les deux modules Vikings étaient équipés d'un sismographe afin d'enregistrer des "tremblements de Mars", des tests purent tout de même être effectués ; les résultats mirent en évidence une absence d'activité sismique sur Mars.

    Les modules d'atterrissage utilisèrent un godet pour creuser une tranchée peu profonde dans laquelle des échantillons de sol furent collectés. Ensuite, les échantillons durent subir  trois expériences différentes  pour déterminer si le sol contenait des organismes vivants. Dans l'une des expériences, des nutriments et de l'eau furent apportés à l'échantillon pour voir si des formes de vie simples pourraient consommer le nutriment et être ensuite détectées par leurs produits dérivés.

Atterrisseur Viking prélevant un échantillon de sol martien à l'aide de son godet mécanique

    Les expériences ne furent pas concluantes. Bien que certains chercheurs soutiennent encore que certains tests pouvaient indiquer la présence d'une vie, les scientifiques n'avaient aucune certitude quant à l'origine des résultats, à savoir s'ils étaient causés par d'autres processus chimiques survenant dans l'échantillon. Les atterrisseurs creusèrent des tranchées et examinèrent de nombreux échantillons, mais on ne put détecter avec certitude la présence d'une vie. 

La question reste donc en suspens quant à savoir si la VIE existe ou a jamais existé sur Mars...

 Revenir au haut 

 

   Vidéos :

Orbit-Mars vous propose une sélection de vidéos historiques sur les missions Vikings.


Accédez à la galerie d'images Orbit-Mars et parcourez les photographies des atterrisseurs Vikings : cliquez ici !

 

Auteur : Olivier POCH

Crédit images : NASA/JPL

 
 
 

(c) 2001-2011 Orbit-Mars 
Crédit image de titre : NASA et Kees Veenenbos - Hébergement & maquette : Futura-Sciences

(Actualités - Dossier - Glossaire - Fond d'écran - Musée)
Forums : Habitat, chauffage et isolation - Dépannage - Electronique - Internet - Logiciel - Santé - Orientation
Index des ressources FS : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z | Top Produits