Phoenix s\'est tu : fin de la mission !
Le 11-11-2008 à 01:34
 
Phoenix n'a pas donné signe de vie depuis le 2 novembre, aucune donnée n'a été reçue depuis cette date, Phoenix s'est tu... C'est donc bien la fin de la mission ! Le 28 octobre l'utilisation du bras robotisé avait été arrêtée, et l'atterrisseur s'était transformé en simple station météo, espérant assister à l'arrivée progressive de l'automne avant de cesser toute activité. Mais la météo s'est dégradée plus vite que prévu et Phoenix peinait à recharger ses batteries... Aujourd'hui, Phoenix est silencieux, peut-être redonnera-t-il signe de vie dans les prochains jours, comme un dernier adieu, mais les chances sont bien minces !...

Phoenix n'a pas donné signe de vie depuis le 2 novembre, aucune donnée n'a été reçue depuis cette date, Phoenix s'est tu... C'est donc bien la fin de la mission ! Le 28 octobre l'utilisation du bras robotisé avait été arrêtée, et l'atterrisseur s'était transformé en simple station météo, espérant assister à l'arrivée progressive de l'automne avant de cesser toute activité. Mais la météo s'est dégradée plus vite que prévu et Phoenix peinait à recharger ses batteries... Aujourd'hui, Phoenix est silencieux, peut-être redonnera-t-il signe de vie dans les prochains jours, comme un dernier adieu, mais les chances sont bien minces !


Bye Bye Phoenix ! Cette image a été publiée sur le blog personnel de Phoenix (en fait tenu par des membres de l’équipe de la mission bien sûr ! ;o) le 10 novembre 2008.

Parti de la Terre le 4 août 2007, Phoenix s’est posé avec succès sur Mars dans Vastitas Borealis il y a presque six mois, le 26 mai 2008.
En ce 10 novembre 2008, le verdict du communiqué de presse publié aujourd’hui par la NASA est sans appel : « NASA's Phoenix Mars Lander has ceased communications after operating for more than five months » (« L’atterrisseur Phoenix a cessé toute communication après avoir fonctionné pendant plus de 5 mois »). Phoenix aura tenu bon durant 152 jours sur Mars, bien mieux que les 90 initialement prévus !

L’équipe de la mission pensait pouvoir garder le contact avec Phoenix jusqu’à la fin du mois de novembre au mieux, mais les conditions météorologiques se sont dégradées plus vite que les modèles des chercheurs ne le prévoyaient. L’augmentation du taux de poussière dans l’atmosphère, la constante diminution des températures, ont eu raison de Phoenix.


Dernière image transmise par Phoenix sur Terre le 27 octobre 2008, au 151ème jour de sa mission sur Mars. Elle a été prise à 5h15 heure locale. La surface est recouverte d'un givre d'eau très fin. Lorsque le Soleil sera définitivement couché sous l'horizon, un givre de CO2 va se former, d'une épaisseur pouvant atteindre plusieurs dizaines de centimètres.
(crédit : NASA/JPL-Caltech/University of Arizona/image Thomas Appéré)

Récit de l’agonie d’une sonde martienne...

Voyant les conditions météorologiques se dégrader anormalement après une tempête de poussière les 11 et 12 octobre qui avait fortement diminué ses capacités de recharge d’énergie, l’atterrisseur a basculé en mode de sécurité le 28 octobre. En basculant en mode de sécurité, Phoenix a arrêté toute activité scientifique et a débranché l’une de ses batteries. Les ingénieurs de la mission ont pu réussir à sortir Phoenix de ce mode de sécurité mais ont échoué à lui faire recharger complètement ses batteries. Du 30 octobre au 2 novembre, Phoenix est entré en mode « Lazarus », durant lequel il tente automatiquement de rentrer en communication avec les sondes martiennes passant au dessus de lui, lorsque l’énergie accumulée par ses batteries solaires le permet. Phoenix a ainsi pu communiquer chaque jour avec la Terre, envoyant seulement quelques informations sur son état de santé. Mais l’atterrisseur peinait toujours à recharger ses batteries à l'aide de ses panneaux, le soleil étant de plus en plus bas sur l'horizon et la poussière, soulevée par les tempêtes de ses derniers jours, obscurcissant toujours le ciel martien. Impossible donc de poursuivre les activités scientifiques de base telles que la prise de photographies, les données météorologiques etc...

Ne pouvant plus recharger ses batteries suffisamment, ou n’étant pas éveillé assez longtemps pour communiquer lors du passage d’une des sondes martiennes au dessus de son site d’atterrissage, Phoenix n’a pu transmettre de nouveau message à la Terre depuis le 2 novembre.
Ainsi s’achève la mission de Phoenix.

Si Phoenix tente toujours de communiquer avec les sondes martiennes (si ses batteries le lui permettent encore), il est possible que lors d’un survol du site d’atterrissage par Mars Odyssey ou Mars Reconnaissance Orbiter dans les prochains jours, d’ultimes données en provenance de Phoenix soient reçues et transmises à la Terre. Mais la probabilité d’un tel évènement est assez faible...

À partir d’aujourd’hui, Phoenix restera sans doute silencieux, peut-être pour toujours... À moins qu’il ne parvienne à recharger ses batteries lorsque l’hiver martien sera passé... encore faudrait-il que ses composants électroniques résistent aux très basses températures de l’hiver, ce qui n’est assurément pas gagné d’avance !


Un givre de glace d’eau recouvre le fond de la tranchée Snow White. Image prise au sol 144 (20 octobre 2008), vers 11h25 heure locale.
(crédit : NASA/JPL-Caltech/University of Arizona/image Thomas Appéré)

Quoiqu’il en soit, une chose est sûre : la mission scientifique de Phoenix est terminée, et ce depuis le 28 octobre et l’arrêt du bras robotique qui a creusé tant de tranchées dans le sol martien pour alimenter les instruments en échantillons ! Les résultats des analyses menées par ces instruments occuperont les scientifiques pendant encore de nombreux mois, voire plusieurs années. Un premier bilan scientifique global de la mission est prévu pour décembre, mais d’ici là, Orbit-Mars vous proposera une synthèse des principaux résultats préliminaires de la mission Phoenix, restez connectés !
Une mission s’achève, mais l’aventure martienne continue sur Orbit-Mars !

Par Olivier Poch


EN BONUS :

  • Revivez les derniers jours de Phoenix sur Mars, ainsi que toutes les péripéties de la mission : rendez-vous sur le compte-rendu de la mission.
  • Parcourez les plus belles images de la mission dans la galerie d’images Orbit-Mars : de la première à la dernière image transmise par Phoenix !


  • En hommage à Phoenix...

    (crédit : NASA/JPL)

    Revivez en vidéo l’arrivée de Phoenix sur Mars, c’était dans la nuit du 25 au 26 mai 2008 :

    (crédit : NASA/JPL)

    Recevez les derniers articles d'Orbit-Mars par email, cliquez ici !