Recherche
 Plan du site
 À propos du site
 Récompenses
 Livre d'or
 Téléchargements
 Liens
 Forums Futura
 Services Webmasters
Contact
 

astronautes visitent le site actuellement






Flux RSS



 

Valles Marineris, le grand canyon martien !

 Carte d'identité     Carte des différentes régions 

 Présentation     Composition     Formation  

 Lexique 

   Le grand canyon martien !

Carte d'identité R.M. 

(République Martienne)

NOM :Marineris, du nom de la sonde Mariner9 qui l'a photographié pour la première fois.
PRÉNOM :Valles (Canyon)
LONGUEUR :+ 4000 km
LARGEUR :700 km
PROFONDEUR par endroits :10 km
LOCALISATION :Planète Mars

PARTICULARITÉ :

C'est le plus grand canyon du système solaire !
RÉGIONS qui le composent :(d'Ouest en Est)

 

Description des différentes régions du canyon

Seules les grandes régions du canyon sont représentées sur cette image

 Revenir au haut 

 

   Présentation :

    4000 km de long, 700 de large et 10 de profondeur par endroits, le canyon martien Valles Marineris est vraiment un monstre !! Par comparaison, le "Grand" Canyon, fierté de l'Arizona, - 2000 m de haut et 30 km de largeur maximale - est un avorton ! C'est la sonde Mariner 9 qui a fait découvrir à la Terre entière ce gigantesque canyon, c'est pourquoi il se nomme "Marineris" en reconnaissance à la vaillante petite sonde.

    Les paysages offerts par ce canyon sont somptueux, ses falaises de 7 km en moyenne nous donnent le vertige, et ses records de mensurations semblent inimaginables. On peut donc dire que Valles Marineris est à l'image de la Planète Mars toute entière : belle, surprenante et aux phénomènes géologiques impressionnants.

 Revenir au haut 

 

    Composition :

En vous aidant de la carte du canyon présentée ci-dessus et des images des différentes régions ci-dessous, voyagez dans Valles Marineris d'Ouest en Est :

  • Noctis Labyrinthus : Le Labyrinthe de la Nuit : formé par de nombreuses petites vallées encaissées, des crevasses profondes et des terrains accidentés, il fait penser à une mosaïque posée à la surface de Mars ou, comme son nom l'indique, à un grand labyrinthe obscur...

Noctis Labyrinthus "Le labyrinthe de la nuit" !

 

  • Ius Chasma : La section de Ius est moins chaotique que celle de Noctis Labyrinthus. La paroi sud de Ius est creusée d'un curieux ensemble de vallées secondaires courtes appelé Louros Valles (image ci-dessous).

Louros Valles (cliquez sur les petites vallées pour avoir une nouvelle image plus grande)

 

  • Melas Chasma : Cette région est la section la plus profonde et la plus large du canyon Valles Marineris. Elle est reliée au nord à Ophir et Candor Chasma. C'est dans cette région que des records de  falaises sont atteints (jusqu'à 10 km).

melas.gif (487187 octets)

Mosaïque générale de la région de Melas Chasma prise par la sonde Viking

 

  • Candor Chasma  :  Le canyon de Candor Chasma est une région très intéressante de Valles Marineris. En effet, la sonde Mars Global Surveyor a découvert dans ce secteur des empilements de couches géologiques qui renferment en eux toute l'histoire de la formation du canyon et de l'évolution de la  planète Mars. Ces empilements apparaissent sous forme de dépôts horizontaux stratifiés au fond du canyon. (voir photo) 

candor.jpg (34823 octets)

candor-strates.jpg (18052 octets)

Candor Chasma, vue généraleDépots stratifiés au fond de Candor Chasma

 

  • Ophir Chasma : Ophir Chasma possède des parois abruptes et incurvées, sur lesquelles d'immenses sections se sont effondrées, le glissement de terrain remplissant le lit du canyon de boue et de roche. Au pied des parois s'entassent des débris irréguliers, tandis que le lit du canyon est recouvert en partie par de grandes structures arrondies lisses semblant s'être déplacées rapidement, tel un fluide.

 

Reconstitution à l'ordinateur le la région d'Orphir Chasma.

Photos impressionnantes des falaises dans la région de Ophir Chasma. On observe également qu'un glissement de terrain a eu lieu et a creusé la falaise (photo du haut).

 

  • Coprates Chasma : Au-delà de Melas Chasma, s'étend Coprates Chasma, le canyon individuel le plus long du système, d'une largeur d'environ 200 kilomètres et d'une longueur de 900. Des escarpements et des ravins sont présents parallèlement au canyon ainsi que des facettes en forme de triangles sur les contreforts des parties effondrées de la paroi.

 

Des escarpements et des ravins sont présents parallèlement au canyon.

La région de Coprates Chasma.

Cliquez sur les régions encadrées pour afficher une image haute résolution.

 

  • Capri Chasma : Ce canyon, moins profond, ne s'enfonçant que de 2 ou 3 kilomètres, s'élargit en arrivant dans des terrains chaotiques à l'ouest et au nord : c'est la fin du grand canyon Valles Marineris.

Après Capri Chasma, on trouve de nombreux terrains chaotiques à l'ouest et au nord. (voir Lexique)

 

 Revenir au haut 

 

   Formation

 Le dôme de Tharsis         L'eau         Un grand lac ? 

 

    Comment s'est formé Valles Marineris ?

    La formation de la grande région volcanique du dôme de Tharsis, où culminent les plus hauts volcans de la planète, est très liée à la formation du gigantesque canyon de Valles Marineris. En effet, on pense que le canyon s'est formé lors du soulèvement de la région de Tharsis et a été retravaillé plus tard par l'érosion.

 

Le dôme de Tharsis

    La région du dôme de Tharsis s'élève à 11 km au dessus du niveau moyen de la planète. Il constitue donc un immense bombement de la croûte martienne, il s'est formé à la suite d'une montée magmatique très importante. C'est pour cela qu'on y retrouve les plus grands et les plus imposants volcans de la planète (Olympus Mons notamment). À la suite de cette déformation, la croûte a commencé à craquer aux alentours du dôme de Tharsis et de nombreuses failles se sont ainsi formées à sa périphérie.

    Sous tellement de pression et étirée à l'extrême, la croûte s'est fendue et a donné naissance à Valles Marineris.

 

L'eau

    L'eau a bien joué son rôle dans la formation de Valles Marineris. En effet, une fois que la faille de la croûte a été formée, l'eau sous forme de glace a gorgé le sol comme une éponge et l'a ainsi rendu instable. Puis, peu à peu, la gravité a fait son boulot et des tonnes de caillasses se sont effondrées doucement sous leur poids...

    Ce phénomène a donné au grand canyon martien son visage actuel : il a notamment contribué à l'élargissement de la faille.

 

Un grand lac ?

    Il se peut qu'à une époque reculée, le grand canyon Valles Marineris ait hébergé des lacs gigantesques. Cette hypothèse a été émise lors de la découverte le dépôts stratifiés au fond du canyon (voir la région de Candor Chasma).

    Des fleuves aboutissant au canyon et l'eau présente au sous-sol auraient alimentés ces lacs. Lorsque la planète s'est refroidie il y a des milliards d'années, l'eau a gelé et l'atmosphère s'est peu à peu raréfiée, les derniers martiens, témoins de la vie, auraient pu trouver refuge dans ces lacs pour échapper à leur destin. Malheureusement, avec l'eau liquide, les lacs disparurent  de la surface de Mars et les petits martiens furent fossilisés dans les dépôts sédimentaires au fond du canyon...

    "Alors ? Pourquoi attendre ?, me diriez-vous, pour envoyer des sondes au fond de Valles Marineris puisque on sait que les vestiges d'une vie passée sur Mars y sont endormis ?!"  Eh bien, de nombreux obstacles techniques s'y opposent, en effet, pour explorer ces régions, il faudra concevoir des atterrisseurs spécifiques, capables de franchir les reliefs les plus dangereux et les parois les plus pentues. Le défi technique est, comme vous le voyez, extrêmement difficile à relever même pour un robot ultra perfectionné !... Il faudra sûrement attendre l'arrivée de l'Homme sur Mars pour que des géologues de MHO (voir "Simulation du voyage vers Mars") descendent en rappel sur les falaises de Valles Marineris, à la recherche de la Vie.

 Revenir au haut 

 

Lexique

Chasma : (pluriel : chasmae) Canyon aux pentes raides sur une surface planétaire.

Chaos : Terme utilisé dans les noms officiels de certaines zones de terrain précises caractérisées par un enchevêtrement irrégulier de collines et de vallées  au relief accidenté. Sur Mars, ce type de terrain chaotique peut être associé à l'effondrement de la surface et à l'apparition d'inondations provoquées par des eaux de provenance souterraine. (revenir à Capri Chasma)

 Revenir au haut 

Auteur : Olivier POCH

Crédit photos : NASA

 
 
 

(c) 2001-2011 Orbit-Mars 
Crédit image de titre : NASA et Kees Veenenbos - Hébergement & maquette : Futura-Sciences

(Actualités - Dossier - Glossaire - Fond d'écran - Musée)
Forums : Habitat, chauffage et isolation - Dépannage - Electronique - Internet - Logiciel - Santé - Orientation
Index des ressources FS : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z | Top Produits